Du 4 au 13 mai 1775

Fil  

Le 4 mai, Nicolas commence sa journée par un long périple à pied : à partir de l'hôtel de Noblecourt, il passe devant Saint-Eustache pour se rendre à l'hôtel de police, puis il rejoint le Châtelet par la rue des Petits-Champs, la place des Victoires et la rue Saint-Honoré.

Après avoir interrogé Anne Friope dans sa cellule, il prend un fiacre pour rendre visite au célèbre prisonnier de Vincennes, le Prévôt de Beaumont, non sans avoir déjoué les tentatives de filature en se faisant déposer Place Royale et en effectuant un large détour à pied par l'église Sainte-Catherine.

Accès rapide au plan.

Fil  

En revenant de Vincennes, il s'arrête rue du Poirier, où il découvre Tirepot et Rabouine ligotés.

Il reconduit Rabouine en voiture jusqu'à l'entrée de la rue Saint-Honoré, et revient vers l'ouest pour rendre visite à Maître Vachon, avant de faire le point sur les événements de la journée au Châtelet.

Accès rapide au plan.

Fil  

Le 5 mai, La Borde vient chercher Nicolas pour le conduire à l'hôtel Saint-Florentin, où l'attend le duc de La Vrillière. Ensuite, La Borde accompagne son ami jusqu'au siège de la Compagnie des Indes.

La journée s'achève dans la garçonnière de La Borde à Versailles.

Accès rapide au plan.

Fil  

Le 6 mai, de retour au Châtelet, il y apprend la mort de Justin Belhome et, après un aller-retour à l'hôtel de police, il se rend dans la maison rue de Vendôme.

Accès rapide au plan.

Le dimanche 7 mai, après la messe, "la maisonnée de la rue Montmartre", retrouve Semacgus pour une escapade au Tambour Royal en l'honneur de Naganda. Les jours suivants, dans l'attente du retour de Rabouine, parti recueillir des nouvelles à Lorient, Nicolas se promène avec Naganda, lui faisant découvrir la terrasse des Tuileries et Chaillot.

Le 11 mai, Nicolas assiste à l'exécution de Desportes et Lesguille sur la place de Grève.