Du 15 au 16 mai 1786

 
Fil  De retour d'Italie après un mois d'absence, Nicolas rejoint l'hôtel de Noblecourt le 15 mai, au petit matin. Après la distribution d'usage des cadeaux et un repas festif, il se rend au Châtelet où il apprend qu'il est invité à une soirée donnée par l'ambassadeur d'Angleterre. Après être repassé par l'hôtel de Noblecourt pour se changer, il gagne donc l'ambassade britannique, située rue Saint-Honoré, près de la barrière du Roule. Il y rencontre, entre autres, Sartine qui l'informe que Le Noir désire le voir.

Accès rapide au plan.

Fil  Le lendemain matin, Nicolas prend son temps pour rejoindre – à pied – la bibliothèque du roi, où réside l'ancien lieutenant de police. Après cette visite, il passe par le Châtelet d'où, en compagnie de Bourdeau, il se rend en voiture à l'angle de la rue des Mathurins et de la rue des Maçons : c'est là que loge Halluin, conservateur dont Le Noir a constaté la disparition. Après avoir fouillé son appartement, les deux amis décident de se restaurer chez la Mère Morel, dont la taverne est proche.

Accès rapide au plan.

Fil  Après les habituelles agapes, ils se décident à affronter le chantier du cimetière des Innocents, d'où l'on exhume les corps afin de les enterrer pour partie dans les carrières de Montrouge, hors de la capitale. C'est précisément à Montrouge que Nicolas et Bourdeau terminent leur inspection. Nicolas rentre ensuite rue Montmartre, après avoir déposé son ami chez lui.