Du 7 au 11 octobre 1774

Fil  

Le 7 octobre, ayant rejoint le Châtelet, il y apprend qu'une autre victime a été découverte sur l'île des Cygnes. Il s'y rend donc, après avoir traversé la Seine et longé Grenelle et le Gros Caillou.  

Fil  

De retour au Châtelet, il se rend rue Christine, chez les Duchamplan et à l'hôtel de Russie, authentique comme celui de la Belle-Image à Versailles.

Fil  

Le lendemain (le 8 octobre), vêtu en magistrat, il quitte l'hôtel Noblecourt en passant par une maison voisine, qui donne sur la rue du Jour. De là, il rejoint la rue Coquillière, où il loue un fiacre pour aller à Bicêtre, au sud-est du quartier Saint-Marcel.

De retour au Châtelet, il rend visite à la Paulet, en passant par la rue Royale.

Fil  

Le 9 octobre, il se rend avec Bourdeau au Vauxhall d'été pour y trouver des indices, puisque c'est là qu'on a retrouvé le fiacre abandonné dans lequel gisait le cadavre supposé d'Eudes Duchamplan. Ensuite, depuis la porte Saint-Martin, ils remontent dans leur voiture « pour traverser tout Paris » afin de se rendre une fois de plus rue Christine.

Fil  

Pour ce faire, ils franchissent la Seine par le Pont-Royal. Le trajet n'étant pas des plus directs (peut-être pour éviter les embarras du Pont-Neuf ?), la direction en est notée ci-dessous par une ligne en pointillés.

Fil  

Après avoir visité la chambre d'Eudes, ils reviennent au Châtelet, où Rabouine leur révèle que les adeptes de l'Ordre de la Félicité – dont le marquis de Chambonas est le grand maître – se réunissent dans les carrières de Vaugirard. Nicolas entreprend alors une longue promenade à pied qui le conduit aux carrières de l'Observatoire, qu'il visite.

Fil  

Le lendemain (10 octobre), il file le fiacre qui conduit la Roussillon à une "soirée" organisée par Eudes Duchamplan. Il part de l'angle de la rue des Vieilles Tuileries et du Passage du Manège, suit la rue du Four et celle de la Huchette et, arrivé au Port aux Tuiles, traverse le pont de la Tournelle. Depuis la berge de l'île Saint-Louis, il découvre la barge des bains flottants, où il démasque Eudes Duchamplan.

Fil  

Après sa lutte avec Eudes dans la Seine, il est ramené inconscient au Châtelet. Lorsqu'il revient à lui, il entreprend de démêler le rôle joué par le duc de la Vrillière, ce qui le conduit à découvrir, rue des Tournelles, le logis de l'humble maîtresse que le duc entretient sous un faux nom.